L'histoire du Corps de cadet 2644

Les Cadets et le Régiment de Hull en 1974

Les Cadets et le Régiment de Hull en 1974


Lcol de Merlis du Régiment de Hull avec des cadets du RdeH"Le mouvement des cadets de l'Armée canadienne qui s'est donné pour mission d'aider les jeunes à développer en eux l'esprit de civisme et de patriotisme, la maîtrise de soi et l'art de commander, compte déjà plus d'un siècle d'existence. En effet, c'est au cours des années qui suivirent la fin de la guerre civile américaine que des "groupements en vue de faire des exercices militaires" prirent naissance dans certains collèges du Haut et du Bas-Canada de l'époque.

C'est surtout au début du siècle cependant que le mouvement des Cadets prit son essor. En 1909,Lord Strathcona, alors Haut-Commissaire du Canda en Grande-Bretagne s'intéressa à la formation des Corps de Cadets et contribua largement à leur expansion dans les écoles du pays. Il fit don d'un demi-million de dollars au Trésor fédéral, somme dont les intérêts à 4% devaient servir sous forme de subventions à encourager la culture physique et l'exercice militaire dans les écoles. Il n'était pas question d'introduire un système d'entrainement obligatoire, mais plutôt un moyen de faire comprendre que tout jeune citoyen libre a des devoirs envers le pays.

C'est ainsi qu'au cours des derniers cinquante ans, le Régiment de Hull s'est vu, par affiliation, le "parrain" de plusieurs Corps de Cadets de la Région. Mentionnions tous d'abord deux d'entre eux qui se sont particulièrement distingués pendant de nombreuses années: le Corps de Cadets du Collège Notre-Dame de Hull, fondé en 1904 et celui de l'Académie De-La-Salle d'Ottawa, en 1914. Enplus des Frères qui s'y sont dévoués, deux citoyens de Hull leur ont consacré la majeure partie de leurs loisirs: M. Henri Fontaine auprès des clairons-tambours, le Major Roméo Lalonde, officier-instructeur. Avec de nouvelles structures scolaires ces deux corps d'école durent cesser leurs activités. Un autre Corps de Cadets affilié au Régiment de Hull fut celui de l'école industrielle Saint-Joseph d'Alfred qui pendant une dizaine d'année afficha une tenue remarquable surtout par ses gymnastes."* De même que celui de l'école secondaire d'Embrun, Ontario et celui de l'école Saint-Michel de Buckingham qui ont opérés sous l'égide du Régiment de Hull.

Présentement nous avons trois Corps de Cadets qui demeurent toujours en opération: celui de Hull dont les activités se déroulent à l'intérieur même des murs du Manège de Salaberry tous les mardi soirs; celui de Maniwaki qui fonctionne depuis déjà quelques années à l'école polyvalente de Maniwaki et celui de Touraine qui opère depuis quelques mois seulement à l'école Georges-Etienne Cartier de Touraine.

Le Régiment de Hull est fiers de ses Corps de Cadets. Ces jeunes seront des chefs, des leaders dans le future.

Tous ensemble nous sommes heureux d'être du Régiment de Hull.

Lieutenant Jean-Pierre Poirier,
Officier de liaison des Corps de Cadets,
Le régiment de Hull
(1974 - 60e anniversaire du Régiment de Hull)

* Tiré d'un texte du Major Gérard Binette en 1964.